Témoin d’une crise cardiaque, comment réagir ?

La vie est pleine de surprises. Impossible de prévoir ce qui va nous arriver. Peut-être qu’aujourd’hui, vous aurez une crise cardiaque. Ou peut-être que vous en serez témoin. L’infarctus est imprévisible, il peut survenir n’importe quand, à n’importe qui. Les malaises cardiaques sont très dangereux, il faut agir vite. Mais comment ?

Savoir reconnaître une crise cardiaque

Avant d’agir, il faut observer. Vous devez être capable de définir si la personne fait réellement une crise cardiaque. La personne concernée sera plus à même de pouvoir vous dire ce qu’elle ressent.

Les symptômes d’une crise cardiaque sont :

  • Des douleurs dans la poitrine ;
  • Des douleurs dans le bras gauche, ainsi que dans le cou ;
  • La mâchoire engourdie ;
  • La nausée ;
  • Être pris de sueur ;
  • Avoir le vertige ;
  • Se sentir soudainement affaibli.

Chez certaines personnes, notamment les femmes, les symptômes peuvent parfois être tout autre. Elles peuvent ressentir des maux d’estomac ou avoir un teint pâle.

Les malaises cardiaques peuvent survenir n’importe quand, à n’importe qui. Les personnes âgées sont plus susceptibles d’avoir une crise cardiaque, mais ça peut aussi arriver aux jeunes.

Le style de vie peut aussi influencer l’apparition de malaise cardiaque. Les personnes stressées, obèses, qui fument, boivent ou se droguent, ont plus de chances d’avoir un jour une crise cardiaque.

Les bons réflexes à avoir en cas de crise cardiaque

Dans tous les cas, la première chose à faire est de garder son calme. Paniquer ne fera qu’aggraver les choses.

Si vous êtes témoin, appelez les secours, au 15 ou au 112. Vous serez en communication avec les pompiers ou un médecin. Dans tous les cas, il pourra vous guider et vous indiquer quoi faire.

Les actions à mener si la personne est encore consciente sont différentes si la personne est évanouie.

Dans ce dernier cas, vous pouvez pratiquer un massage cardiaque, pour essayer de réanimer le cœur. Si ça ne fonctionne pas, utilisez un défibrillateur s’il y en a un à proximité.

L’importance des défibrillateurs

Cet appareil est vital. Son utilisation réactive le cœur après un malaise cardiaque. L’appareil, composé d’une batterie et de deux électrodes, envoie une décharge électrique au niveau du cœur de la personne qui doit être sauvée. Cette énergie parcourt son corps, permettant généralement de réanimer le patient, dont la vie ne tient plus qu’à un fil. Ce procédé est couramment utilisé dans les hôpitaux, lorsqu’un patient réagit mal à un produit. Mais le défibrillateur peut être utilisé par tout le monde.

C’est pour cette raison qu’ils sont placés à des endroits publics et stratégiques. Par exemple, un endroit fréquenté par de nombreuses personnes, mais loin des secours, peut être équipé d’un dae (défibrillateur automatique externe). Cet équipement est très cher, il ne peut pas y en avoir partout. C’est pour cela qu’il faut bien choisir.

D’autres lieux doivent obligatoirement être équipés d’un défibrillateur : ceux qui accueillent des personnes âgées, les gares, ou les lieux sportifs par exemple.

Certaines entreprises doivent aussi en être équipés, s’ils répondent à certains critères. Par exemple, s’il y a plusieurs salariés de 50 ans ou plus, ou bien s’ils sont soumis à des dangers, comme de l’électrocution ou de la noyade, et si l’entreprise est située loin d’un poste de secours. Il est facile et pratique d’acheter un défibrillateur en ligne.

Attention, le défibrillateur doit être utilisé en cas d’extrême urgence. La personne doit être inconsciente pour pouvoir être utilisé. Dans le cas contraire, les conséquences pourraient être désastreuses.

Enfin, si vous êtes témoin d’une crise cardiaque, mieux vaut éviter de perdre du temps à filmer la scène et à la poster sur les réseaux sociaux. Et si vous passez simplement votre chemin, vous pourrez être poursuivi pour non assistance à personne en danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *