Comment bien porter son masque chirurgical ?

masque chirurgical

Le port de masque chirurgical est devenu une obligation pour tous depuis la propagation du coronavirus dans le monde. Cela fait partie des gestes barrières mis en place par la plupart des gouvernements des différents pays. Il vient donc compléter la distanciation physique de un mètre et le lavage régulier des mains à l’aide de l’eau et du savon ou d’une solution hydroalcoolique. Toutefois, ce type d’accessoire ne sera efficace que s’il est porté correctement. Justement, les lignes qui suivent font un tour d’horizon sur la manière de le mettre convenablement pour optimiser sa protection contre le covid-19.

À quoi sert réellement ce type d’accessoire ?

Avant de voir comment mettre un masque chirurgical, il est important d’en savoir davantage sur ce type d’accessoire. Il faut savoir qu’il s’agit d’un dispositif médical régi par la norme EN 14683. C’est donc une protection médicale à usage unique. Son principal but est d’éviter la projection de salive ou de sécrétions des voies aériennes supérieures, qui peuvent contenir des agents infectieux, dont le coronavirus, lorsque celui ou celle qui le porte expire, tousse ou éternue, mais pas que. S’il est porté par un soignant, il prévient la contamination de tout patient. Il en est de même pour son environnement, à savoir l’air, les différentes surfaces, les divers produits, etc. Si l’accessoire est porté par un patient contagieux, il permet bien évidemment de prévenir la contamination de son environnement et de son entourage. Il ne permet pas cependant de protéger tout individu qui le porte contre les agents infectieux transmissibles par voie aérienne. Il faut quand même noter que si le masque dispose d’une couche imperméable, il peut protéger la personne contre tout risque de projection de liquides biologiques.

Quelles sont les étapes à suivre pour bien porter ce type de masque ?

Bien que son port soit actuellement devenu une nécessité à cause de la pandémie de coronavirus, beaucoup ne savent pas encore comment mettre un masque chirurgical correctement. Or, il faut savoir que s’il n’est pas porté convenablement, il ne pourra en aucun cas protéger celui ou celle qui le porte. Pour bénéficier d’une bonne protection, il faudra de ce fait connaître les différentes étapes à suivre pour mettre cet accessoire dans les règles de l’art. Ainsi, la première chose à faire est de lire les notices d’emploi fournies par le fabricant. Après cela, il faudra ajuster le masque. Pour ce faire, il faut avant tout le déplier complètement. Il faut ensuite le mettre en place correctement en plaçant les élastiques. Le pince-nez doit être ajusté, et il faut bien le serrer. Il doit d’ailleurs être emboîté convenablement sous le menton. Les liens doivent aussi être bien serrés.

Comment vérifier que le masque est bien ajusté ?

Après avoir passé les différentes étapes citées précédemment, il va falloir procéder à une dernière vérification pour s’assurer que le masque est bel et bien ajusté. Pour ce faire, il faudra obturer la surface filtrante à l’aide des mains. Il faudra ensuite respirer de manière lente et voir si le masque tend à s’écraser. Si ce n’est pas le cas, alors il présente des fuites. Il faudra dans ce cas l’ôter et en mettre un autre pour éviter toute mauvaise surprise. Il est à noter qu’il faut à tout prix éviter de manipuler l’accessoire une fois porté, car il se peut qu’il se détériore ou que les mains soient contaminées. Pour ce qui est du retrait du masque, il faudra le faire après environ 4 heures d’utilisation, ou même 8 heures selon le modèle sélectionné. Il faudra donc se renseigner en consultant la notice du fabricant. Avant d’enlever le produit, il faudra se laver les mains avec de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique. Il doit enfin être éliminé dans la filière des DASRI ou Déchets d’Activité de Soins à Risques Infectieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *