Quelle contraception choisir ?

La contraception est un terme qui regroupe l’ensemble des méthodes permettant d’éviter une grossesse. Aujourd’hui, il existe de nombreux moyens de contraception efficaces : pilule, préservatif, stérilet (ou Dispositif Intra Utérin), implant, anneau, patch. Laquelle choisir ?

Pour être sûr de faire le bon choix, il y a certains critères à prendre en compte :

    • Votre situation personnelle (amoureuse, familiale, professionnelle)

 

    • Votre état de santé

 

Et certaines questions à vous poser :

    • « Puis-je fumer et utiliser ce type de contraception ? »

 

    • « Ce moyen de contraception ne sera-t-il pas contraignant lors de mes nombreux voyages ? »

 

    • « Serais-je capable de prendre la pilule à heure fixe ? »

 

Et oui, choisir sa contraception n’est pas une mince affaire… Mais Bien être & Santé fait le point sur les différents moyens de contraception et vous livre ses conseils pour choisir la plus adaptée à votre situation.

Vous entamez une nouvelle relation ?

contraceptionDepuis peu, vous avez fait une nouvelle rencontre et vous aimeriez passer à l’acte ? Pensez au préservatif, masculin ou féminin. Il est de loin la meilleure solution ! En effet, en plus d’éviter une grossesse, vous vous protégez contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et le VIH / Sida.

Si votre relation dure, pensez à réaliser un test de dépistage.

En attendant, le préservatif est indispensable ! Si vous le souhaitez, vous pouvez compléter avec une autre contraception, pour être sûr d’être protégé à 100%.

 

Vous êtes dans une relation stable ?

Votre relation dure et vous aimeriez utiliser une autre contraception que le préservatif ? Vous avez le choix entre la pilule, l’implant, l’anneau vaginal ou le patch.

La pilule

contraception piluleLa pilule est efficace à 99%, ce qui signifie que sur 100 femmes testées, 99 ne seront pas enceintes. Evidemment, ces chiffres sont exacts uniquement s’il n’y a aucun problème au cours de la prise de la pilule (pas d’oublis de pilule, pas de vomissements, pas de problèmes médicaux, etc.)

Il existe deux sortes de pilule :

 

    • La pilule « combinée ». Elle se compose de deux hormones féminines, soit l’œstrogène et la progestérone

 

    • La pilule « progestative » ou microprogestative

 

Dans les deux cas, les hormones s’apparentent à celles que fabriquent naturellement les ovaires.

En revanche, si vous ne vous sentez pas capable de la prendre chaque jour, à heure régulière, envisagez une autre méthode.

Si vous fumez, il est déconseillé de prendre la pilule. En effet, l’association cigarette et hormones augmente le risque de maladies cardio-vasculaires. Si tel est votre cas, optez pour une contraception sans hormone, tels que le préservatif ou le DIU.

L’anneau vaginal

anneau vaginal contraception
L’anneau vaginal est un anneau flexible en plastique poreux, contenant une association d’hormones (estrogène et progestatif). Comme un tampon, vous devez l’insérer à l’intérieur du vagin. En aucun cas, vous ne devez le sentir au cours de la journée.

Grâce à la chaleur de votre corps, les hormones vont se répartir à travers la paroi vaginale, et aller directement dans le sang. L’anneau est à changer toutes les trois semaines. Vos règles surviennent la quatrième semaine, et ensuite, vous pourrez en remettre un.

L’implant

L’implant est un bâtonnet cylindrique en plastique contenant les mêmes hormones que les pilules progestatives.

Grâce à une aiguille, votre gynécologue l’insère sous la peau de votre bras. Ne vous inquiétez pas : avant l’installation de l’implant, une crème anesthésiante vous est prescrite afin de ne pas sentir dans la douleur.

Une fois placé, l’implant diffuse une hormone directement dans le sang, et supprime l’ovulation.

Il est efficace pendant trois ans.

implant contraception

Le stérilet ou dispositif intra-utérin (DIU)

Il existe deux types de stérilet :

  • Le DIU en cuivre, prend la forme d’un –T et se compose de plastique et de cuivre. C’est le cuivre qui empêche les spermatozoïdes d’être actifs.
  • Le DIU hormonal se compose d’une hormone progestative qu’il va libérer par petites doses

stérilet contraception

 

Le patch

patch contraception
Comme pour arrêter de fumer, le patch se met directement en contact avec la peau. Il est composé de deux hormones : l’estradiol et le progestatif.

Chaque semaine, il faut appliquer un patch sur la peau, et cela pendant 3 semaines. Lors de la 4e semaine, il ne faut rien mettre puisque vos règles vont apparaître.

Attention, le patch ne doit pas se mettre n’importe où ! Vous avez plusieurs possibilités : sur le ventre, les épaules ou dans le bas du dos. Surtout, ne l’appliquez jamais près d’un de vos seins.

Vous venez d’être maman ?

Pensez à réfléchir à la question de la contraception avant même votre accouchement. En effet, vous serez tellement débordé avec l’arrivée de votre bambin que vous n’aurez pas le temps de consulter un médecin. Alors mieux vaut s’y prendre à l’avance !

Le moyen de contraception dépendra si vous allaitez ou non votre enfant.

Vous pouvez utiliser les spermicides, qui peuvent prendre la forme de gel ou d’ovules. Avant le rapport sexuel, placez-le au fond du vagin.

Pour être prudent, n’hésitez pas à compléter votre contraception avec  un préservatif.

Bien souvent, la meilleure contraception est celle que vous utilisiez avant de vouloir faire un enfant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *