Petit déjeuner : les « à faire » et « à ne pas faire » du début de journée

Petit déjeuner

Réputé pour être le repas le plus important de la journée, le petit déjeuner est encore soit oublié (par faute de temps ou d’envie) soit mal composé. Chaque pays possède son propre « petit déjeuner idéal », alors entre toutes ces possibilités, pas étonnant qu’encore aujourd’hui nous soyons trop nombreux à ne pas savoir ce qui compose un bon petit déjeuner.

Cela varie en fonction de nombreux critères mais voici déjà quelques astuces qui vous aideront à mieux appréhender ce repas.

Si vous n’avez pas faim ou pas le temps

C’est généralement par faute de temps ou d’envie que l’on oublie de petit déjeuner. Dans les deux cas, partir le ventre vide n’est pas la meilleure solution.

Si vous n’avez pas faim, cela signifie généralement que vous avez mangé trop copieusement la veille et donc que votre organisme est encore en train de digérer votre dîner.

Il est généralement conseillé de manger plutôt léger le soir et d’attendre une à deux heures avant le coucher. En effet, pour bien dormir la température du corps doit être relativement basse, or plus on mange plus cette température augmente.

Il vaut donc mieux privilégier un repas léger, vous dormirez mieux, cela évitera à votre corps d’assimiler de mauvaises graisses, et vous verrez que la faim se fera plus sentir le matin.

Si ce n’est pas encore tout à fait ça, que vous n’avez pas le temps ou l’envie, forcez-vous à tout de même boire quelque chose (café, thé, jus…) et à manger une tartine par exemple. Cela vous évitera une envie de grignoter dans la matinée, grignotage qui est souvent à l’origine des prises de poids.

Un proverbe dit que pour avoir une alimentation équilibrée, il faut « petit-déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et dîner comme un pauvre ». Cela peut être parfois difficile selon le rythme de vie de chacun. Certains auront beaucoup de déjeuner d’entreprise, d’autres ne mangeront pas beaucoup le midi… Il est donc important d’adapter son alimentation.

Par exemple : si vous avez un déjeuner d’affaire, où l’on mange généralement plus que la normale, réduisez votre petit-déjeuner, sinon vous n’aurez pas faim le midi arrivé et vous assimilerez des aliments dont votre organisme n’a pas besoin.

Quels aliments choisir ?

Petit déjeuner

Comme dit précédemment, chaque pays a ses habitudes alimentaires.

En France, nous prenons généralement une boisson chaude, un verre de jus, une ou deux tartines avec du beurre/miel/confiture et un laitage. Ce qui reste jusqu’à présent l’exemple même du petit-déjeuner copieux comme il faut et équilibré.

En Angleterre, vous retrouverez le thé, le jus et les tartines mais accompagnés d’œufs, de bacon, de fromage ou encore d’haricots et petits légumes. Les petits déjeuners anglais nous paraissent généralement beaucoup plus copieux, cela vient du fait que les anglais ne mangent pas beaucoup le midi, ils prennent donc leurs dispositions le matin.

Petit déjeuner

Dans les pays scandinaves vous verrez souvent du poisson dans vos assiettes, en Asie le petit-déjeuner est un repas comme les autres avec de la soupe, des algues, du riz et quelques autres condiments tandis qu’aux Etats-Unis les céréales, les pancakes, les donuts et autres aliments réputés plutôt gras sont les plus consommés.

L’idéal, diététiquement parlant, serait d’avoir un petit-déjeuner à mi-chemin entre le français et l’anglais. Introduire des protéines va aider votre organisme à rester éveillé et attentif tout au long de la matinée. Optez pour une tranche de jambon, un œuf à la coque si vous préférez ou que vous êtes végétarien ou encore du tofu si vous êtes végétalien.

Petit déjeuner

Le jus de fruit vous apportera des vitamines, cependant un fruit entier est préférable pour l’apport en fibre.

De même pour vos tartines, optez pour du pain complet avec, pourquoi pas, des céréales de type graines de tournesol, de courge, noix, sésame…

Les sucres lents contenus dans les céréales complètes seront assimilés moins vite pas l’organisme et vous tiendront au corps toute la matinée contrairement aux produits à base de farine blanche qui sont des sucres rapides.

Si vous êtes adeptes des céréales, attention aux céréales de grande consommation qui sont souvent bourrées de sucre. Optez plutôt pour un muesli naturel.

Pour votre boisson chaude, évitez de rajouter trop de sucre et attention à tout ce qui est à base de caféine dont il ne faut pas abuser.

Pour ce qui est du laitage les avis diverges : certains diront que cela est nécessaire pour l’organisme d’autres le contraire. Cela est avant tout une question de goût, donc yaourt/lait de vache ou de soja, à vous de voir !

Pour terminer, évitez à tout prix tout ce qui est biscuits, céréales pour enfant ou encore pâte à tartiné qui ne sont fait que de sucre, de mauvaises graisses et de sucres rapides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *