Les bienfaits de la sophrologie

sophrologie

Pour gérer les petits maux du quotidien, la sophrologie est la technique à essayer. Créée en 1960 par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, cette dernière fait partie des thérapies brèves. Elle vise à restaurer l’harmonie entre le corps et l’esprit. Cette pratique est très bénéfique pour le bien-être et l’organisme de l’Homme. Tour d’horizon sur les avantages de cette méthode ingénieuse.

La sophrologie : très bénéfique sur le plan physique

La sophrologie permet avant tout d’accéder à une relaxation corporelle. En effet, elle se base essentiellement sur la détente physique. Lors d’une séance, le patient est invité à effectuer des exercices de respiration. Aussi, il est installé dans les meilleures conditions afin de visualiser des images apaisantes. La séance procure une décontraction musculaire optimale au sujet. Celle-ci met en évidence l’aspect relaxant de la thérapie brève. À la fin de la séance, un relâchement musculaire se produit. De plus, les douleurs provenant des tensions physiques sont soulagées (les maux de dos, les douleurs abdominales et articulaires, etc.).

En lâchant prise, une personne passe à un état intermédiaire entre veille et sommeil. C’est un état sophroliminal durant lequel le cerveau est plongé dans des ondes alpha relaxantes. Cette méthode relaxante est accessible à tous, de la petite enfance aux personnes en fin de vie. Le spécialiste adapte les exercices en fonction du patient et de sa demande. Les individus à mobilité réduite peuvent également prendre part à certains exercices, comme la visualisation ou la respiration. Pour obtenir de meilleurs résultats, il est conseillé de suivre 6 à 12 séances d’une durée d’une heure chacune. Bien sûr, pour que cela fonctionne, la personne devra effectuer les exercices quotidiennement de son côté.

Une méthode avantageuse sur le plan mental et émotionnel

Pousser les portes d’un cabinet de sophrologie Metz et faire une séance favorisent une détente mentale. Les exercices visent à réguler le système nerveux et à retentir sur le flot des pensées qu’il devient possible de maîtriser. À noter que les personnes sujettes à une hyperactivité mentale vivent plus facilement des moments de pause favorables à leur équilibre en général. Cela améliore notamment la qualité du sommeil. Un cerveau détendu voit fonctionner correctement ses fonctions cognitives, à savoir la vigilance, l’attention, la mémorisation, la concentration, etc. Grâce à cette pratique, il devient plus simple de renforcer la confiance en soi. L’individu pourra en effet mieux maîtriser ses émotions et les comprendre. De ce fait, il sera plus équilibré et apaisé que d’habitude.

Bien gérer ses émotions permet d’avoir un comportement plus responsable et une bonne relation avec les autres. La personne pourra mieux appréhender la sphère émotionnelle, car elle pourra intégrer de nouveaux réflexes. Aussi, elle prendra petit à petit de nouvelles habitudes. Elle n’aura plus à paniquer face à des situations angoissantes, par exemple. Elle gardera son calme et son sang-froid en toute circonstance pour prendre la bonne décision. En clair, elle abordera une dimension préventive qui va retarder, voire éliminer les réactions habituellement ressenties dans des situations stressantes. Associée à la psychothérapie, cette discipline s’inscrit dans une démarche de développement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *