Grossesse : les aliments à éviter

Pour vivre sereinement votre grossesse, il est prudent d’éviter certains aliments. Mais entre les recommandations de votre entourage et celles de votre médecin, vous ne savez plus où donner de la tête ?

Bien être & Santé vous aide à y voir plus clair. Durant 9 mois, pensez à suivre nos conseils !

Grossesse : les aliments à bannir

Lorsqu’une femme est enceinte, elle ne peut malheureusement succomber à toutes les tentations. En effet, elle doit surveiller scrupuleusement son alimentation et bannir quelques aliments.

grossesse camembertPour commencer, évitez de manger des aliments crus. De cette manière, vous éviterez tout risque de listériose et de toxoplasmose, deux parasites dangereux pour les femmes enceintes, et surtout, pour le fœtus. Ce virus peut provoquer un avortement, un accouchement prématuré ou une infection néonatale.

Pour ne donner que quelques exemples, il est donc préférable d’éviter les fromages à pâte molle ou au lait cru (camembert, fromage râpé en sachet ou brie) ou à croûte lavée (le munster ou le Pont-l’évêque).

Malheureusement, cela ne se limite pas au fromage…

grossesse poisson cruIl est également recommandé de ne pas manger de poissons crus et fumés (sushis, huîtres, surimi, tarama), de la viande ou charcuterie crue ou cuite (carpaccio, rillettes, etc.). Préférez une pièce de viande, de volaille ou de poisson bien cuite. Portez donc une attention particulière à la cuisson de la viande et les préparations à base d’œuf.

Certes, le poisson est riche sur le plan nutritionnel, mais certains poissons sont à éviter : lotte, anguille, flétan, brochet, dorade, raie, thon, espadon ou marlin.

Lavez soigneusement les légumes, fruits et herbes aromatiques pour éviter d’être contaminé par la toxoplasmose, parasite qui se trouve dans les résidus de terre.

Grossesse : les aliments déconseillés

Si une femme enceinte consomme une dose élevée de vitamine A, le fœtus peut présenter des risques.  Puisque les foies d’animaux renferment une teneur élevée en vitamine A, il est conseillé de ne pas en consommer. Peu importe l’espèce, évitez tout produit à base de foie.

Le soja ou les produits à base de soja comportent des phyto-œstrogènes, induisant un risque de problèmes hormonaux tant pour la mère que pour l’enfant. Soyez prudent durant votre grossesse, et évitez de consommer tout produit à base de soja.

Enfin, évitez l’aspartame. Même si, aujourd’hui, aucune étude ne démontre clairement la dangerosité de cet édulcorant, mieux vaut être prudente !

Grossesse : limiter thé et café

grossesse caféVous êtes accro à la caféine ? Oui, mais durant votre grossesse, il va falloir lever le pied ! Une étude a démontré que consommer plus de 600 mg de café par jour pouvait diminuer le poids de naissance du bébé. Si vous montez jusque 800 mg, le risque de mortalité augmente. Alors, soyez raisonnable !

Le thé doit également être consommé avec modération car il réduit l’absorption du fer présent dans les aliments. Pour éviter toute anémie, il est préférable de consommer de la tisane d’écorce, de gingembre ou de mélisse. En revanche, évitez la camomille qui excite l’utérus.

Grossesse : bannir l’alcool

S’abstenir de voire de l’alcool, cela semble évident mais on ne le répète jamais assez !

Consommer de l’alcool, c’est attaquer directement le cerveau du fœtus. Au-delà du syndrome d’alcoolisation fœtale, boire de l’alcool favorise la prématurité de l’enfant.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *