Quels sont les avantages de la respiration par le nez par rapport à la respiration par la bouche ?

nez-bouche

Il est très probable que vous respirez sans y penser. Votre corps le fait automatiquement, sans grand effort conscient de votre part, voire sans aucun effort.

Mais il est important de prêter attention à la façon dont vous respirez. En général, il est plus sain de respirer par le nez que par la bouche. En effet, la respiration par le nez est plus naturelle et aide votre corps à utiliser efficacement l’air que vous inspirez.

Pourtant, on estime qu’environ 30 à 50 % des adultes respirent par la bouche, surtout en début de journée. Cela peut entraîner des problèmes de santé tels que la mauvaise haleine et la sécheresse buccale.

Dans cet article, nous allons examiner de plus près les avantages de la respiration par le nez, ainsi que des exercices simples de respiration par le nez que vous pouvez essayer.

En quoi la respiration par le nez diffère-t-elle de la respiration par la bouche ?

Le nez et la bouche offrent deux moyens de respirer. Tous deux mènent à votre gorge, qui transporte l’oxygène dans vos poumons. Il existe néanmoins des différences importantes entre la respiration par le nez et la respiration par la bouche.

La respiration par le nez

Votre nez est conçu pour vous aider à respirer de manière sûre, efficace et correcte. Il peut le faire grâce à sa capacité à :

Filtrer les particules étrangères. Les poils nasaux filtrent la poussière, les allergènes et le pollen, ce qui les empêche de pénétrer dans vos poumons.
Humidifier l’air inhalé. Votre nez réchauffe et humidifie l’air que vous respirez. Cela amène l’air que vous inhalez à la température du corps, ce qui facilite son utilisation par vos poumons.
Produire de l’oxyde nitrique. Pendant la respiration nasale, votre nez libère de l’oxyde nitrique (NO). Le NO est un vasodilatateur, ce qui signifie qu’il contribue à élargir les vaisseaux sanguins. Cela peut contribuer à améliorer la circulation de l’oxygène dans votre corps.

Respiration buccale

Votre bouche vous aide à manger, à boire et à parler. Vous pouvez également utiliser votre bouche pour respirer, mais elle ne possède pas les mêmes caractéristiques que votre nez.

Dans certains cas, la respiration par la bouche est nécessaire. Vous pouvez avoir besoin de respirer par la bouche si vous avez :

  • une congestion nasale
  • une déviation de la cloison nasale
  • de petites narines

Cependant, le fait de respirer principalement par la bouche est associé à certains risques pour la santé. Lorsque vous respirez par la bouche, votre bouche perd son humidité, ce qui peut provoquer une sécheresse buccale.

Elle peut également augmenter le risque de :

  • d’inhaler de l’air non filtré
  • de réactions allergiques aux allergènes
  • d’asthme
  • mauvaise haleine
  • carie dentaire
  • inflammation des gencives (gingivite)
  • ronflement
  • apnée du sommeil
  • anomalies des dents ou de la mâchoire

 

bouche

 

Quels sont les avantages de la respiration par le nez ?

Puisque votre nez a été spécifiquement conçu pour vous aider à respirer, la respiration par le nez présente de nombreux avantages.

La respiration nasale est bénéfique principalement parce qu’elle permet à vos cavités nasales de :

  • de réduire l’exposition aux substances étrangères
  • d’humidifier et de réchauffer l’air inhalé
  • d’augmenter le flux d’air vers les artères, les veines et les nerfs
  • d’augmenter l’absorption d’oxygène et la circulation
  • de ralentir la respiration
  • améliorer la capacité pulmonaire
  • renforcer le diaphragme
  • réduire le risque d’allergies et de rhume des foins
  • réduire le risque de toux
  • renforcer votre système immunitaire
  • réduire le risque de ronflement et d’apnée du sommeil
  • favoriser la formation correcte des dents et de la bouche

Respirer par le nez pendant l’exercice améliore-t-il vos performances sportives ?

Pendant l’exercice, de nombreuses personnes respirent par la bouche. Cela peut être dû au fait qu’une respiration plus rapide augmente la résistance à l’écoulement de l’air dans votre nez, ce qui vous oblige à passer à la respiration par la bouche.

Cependant, les preuves sont mitigées quant à savoir si la respiration par le nez est une meilleure option que la respiration par la bouche pendant l’exercice.

Dans une petite étude de 2018, 10 coureurs ont couru sur un tapis roulant à deux reprises : une fois en respirant par le nez et une fois en respirant par la bouche. Pendant chaque session, les chercheurs ont mesuré les marqueurs respiratoires comme la consommation d’oxygène, la fréquence respiratoire et la production de dioxyde de carbone.

Les chercheurs ont constaté que les coureurs consommaient la même quantité d’oxygène en respirant par le nez et par la bouche pendant la course. Mais leur fréquence respiratoire, ou le nombre de respirations par minute, était plus faible pendant la respiration par le nez.

 

yoga-respiration-nez

 

Cela signifie qu’il fallait moins de travail pour consommer la même quantité d’oxygène avec la respiration par le nez, ce qui pourrait potentiellement améliorer les performances athlétiques et l’endurance.

Cependant, une petite étude de 2017Trusted Source a constaté que si la respiration par le nez entraînait une fréquence respiratoire plus faible pendant l’exercice, elle pouvait également augmenter le stress cardiovasculaire.

Les auteurs de cette étude ont déterminé que la technique de respiration n’affecte pas les performances athlétiques, et que le mode de respiration pendant l’exercice devrait être décidé par l’individu.

En résumé

La respiration par le nez est plus bénéfique que la respiration par la bouche. La respiration par le nez permet de filtrer la poussière et les allergènes, d’augmenter l’absorption d’oxygène et d’humidifier l’air que vous respirez.

La respiration par la bouche, en revanche, peut assécher votre bouche. Cela peut augmenter le risque de mauvaise haleine et d’inflammation des gencives. La respiration buccale peut également vous rendre plus vulnérable aux allergies, à l’asthme et à la toux.

Pour améliorer votre respiration nasale, essayez des exercices comme la respiration alternée, la respiration ventrale et le souffle de feu. Ces techniques peuvent vous aider à maîtriser la respiration nasale tout en améliorant votre fonction pulmonaire et en réduisant le stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité